Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Col de la Schlucht :deux engins de chantier de 180 000 et 200 000 €uros massacrés durant le week-end du 12 au 14 juillet 2014

image_pdfimage_print

pelleteuse casseDeux engins de chantier stationnés en forêt ont été saccagés près du col de la Schlucht durant ce week-end du 12 au 14 juillet 2014. Pour ce faire, les vandales ont utilisé une pelleteuse entreposée plus haut en forêt. Propriété de la société de Travaux Publics Baumgart, ces deux engins récupéraient de gros cailloux pour réaliser un enrochement dans une station de ski de Gérardmer. 

Mauvaise surprise ce mardi matin vers 7 heures 00 pour Eddy Baumgart, le gérant de la société de Travaux Publics Baumgart installée à Gunsbach, dans la vallée de Munster.

Il a découvert que deux de ses engins de chantier avaient été saccagés en bordure de la RD 417 sous le col de la Schlucht sur le versant alsacien. Ils étaient entreposés en pleine forêt sous la côte 1000.

Une pelleteuse Hitachi (valeur de 180 000 €uros) et un chargeur sur chenille Komatsu (valeur de 200 000 €uros) ont subi les foudres des vandales. Si la première est irrécupérable, le deuxième pourrait être réparable.

Pour ce faire, les vandales ont utilisé un troisième engin de la société de Travaux Publics Baumgart, une pelleteuse stationnée plus haut dans la forêt, invisible du bord de la route et inaccessible en voiture. Il fallait y accéder à pied de sorte qu’une reconnaissance préalable semble avoir été nécessaire.

Les méfaits se sont produits entre samedi 12 juillet 2014 et mardi 15 juillet 2014 au matin. C’est à la reprise du travail mardi matin qu’ils ont été découverts par le propriétaire.pelleteuse cassée

Jusqu’à présent, les Travaux Publics Baumgart étaient surtout victimes de vols de carburant ou de batteries.

Ce vandalisme réduit pratiquement l’ensemble du personnel au chômage technique dans la mesure où le matériel loué à d’autres entreprises par les Travaux Publics Baumgart est totalement utilisé en ce moment.

Actuellement, la société travaillait à l’aménagement de pistes de ski sur les deux versants du massif vosgien.

Elle récupérait ainsi de gros cailloux pour réaliser un enrochement de la station de ski de la Mauselaine à Gérardmer.

Plainte a été déposée à la brigade de gendarmerie de Munster qui a ouvert une enquête.

Un appel à témoins est lancé.

Téléphone : 06. 07.35.87.76.

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *