Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Abbé Hiessler : cent ans et mille anecdotes ! (+vidéo)

image_pdfimage_print
100 ans l’abbé!

On peut être abbé, centenaire et régaler tout son monde avec humour.

C’est ce qu’a fait Henri Hiessler mardi dans son petit appartement de la résidence du Chapitre à Épinal.

En présence de représentants du Conseil général et de la ville d’Épinal venus le saluer pour ses 100 ans, les anecdotes ont fusé.

Sur son passé de cancre :

« J’étais nul en latin, j’ai toutefois lu des messes mais je n’y comprenais rien ! »

Sa seule matière forte ? Les maths. Il deviendra d’ailleurs professeur pour l’Église.

Sa vocation ? « Cela m’est venu à l’âge de 6 ans, comme ça… » Rigole-t-il.

Son « petit frère » très proche qu’il évoque souvent et qui était présent ce mardi ?

« Il a un don de communication. Nous sommes allés l’autre jour à Carrefour et beaucoup de femmes l’embrassaient. Du coup elles m’embrassaient aussi ! » S’amuse-t-il encore.

Henri Hiessler, Yvon Eugé, Dominique Chenal

Le Pape François? «Très ouvert, cela fait du bienil a eu un jeune prêtre au téléphone et lui a dit que maintenant qu’ils s’étaient vus, quelques jours auparavant, il pouvait le tutoyer »

Nous  en passons et des plus savoureuses…

L’abbé a reçu des mains d’Yvon Eugé, vice président du Conseil général et de Dominique Chenal, conseillère Vosges Infos séniors, une image d’Épinal que le Conseil offre aux centenaires du département.

Nous avons capté quelques uns de ces instants réjouissants :

 

Ci-après, le discours d’Yvon Eugé.

Il nous retrace le parcours de l’abbé et nous rappelle qu’hommes et femmes ne sont pas égaux à l’heure d’aborder les 100 ans !

« Mesdames, Messieurs,

Cher Monsieur l’abbé HIESSLER,

L’occasion qui nous rassemble cet après-midi est placée sous le signe de l’amitié et de la convivialité, puisque nous sommes réunis autour de vous cher Monsieur l’abbé,  pour fêter les 100 ans que vous avez eu hier.

J’aimerai donc vous livrer ce message en toute simplicité. J’aimerai également vous saluer chaleureusement, de même que je salue toutes celles et ceux qui vous sont proches, qui vous entourent au quotidien et vous accompagnent en toutes circonstances, les personnalités ici présentes, et tout le personnel de la résidence du Chapitre qui œuvre à votre bien être. Remercier également la ville d’EPINAL et son CCAS en la personne de Monsieur Régis BRUEY pour sa collaboration à l’organisation de cette belle rencontre.

Cher Monsieur Henri HIESSLER, vous êtes né le 21 Juillet 1914 à EPINAL.

Cadeau!

Quatrième d’une belle fratrie de dix enfants, vous effectuez vos études en mathématiques afin d’exercer le métier d’enseignant dans ce domaine au petit séminaire de 1942 à 1961.

C’est le 4 avril 1942, que vous serez ordonné prêtre et en 1945 que vous serez nommé directeur du lieu où vous avez enseigné.

En 1961, vous serez affecté curé auprès de nombreuses paroisses vosgiennes, et notamment nommé à la paroisse de Saint Hélène puis auprès du  diocèse de Nice. Principalement dans la région de Grasse puis dans le secteur d’Andernos-les-Bains en Gironde.

Pour enfin vous retirer dans les Pyrénées Orientales à Palau-Del-Vidre où vous apporterez votre concours aux paroisses environnantes.

Homme de cœur vous affronterez les difficultés de l’existence traversant deux guerres et les tumultes s’en dégageant.

Fidèle à vos convictions, vous serez, tout au long de votre existence, un homme passionné, chaleureux et heureux.

En apportant vos enseignements, votre écoute et votre réconfort dans des moments pas toujours simple que furent notamment la seconde guerre mondiale et ses dégâts collatéraux.

Beaucoup d’anecdotes savoureuses

En 2012, vous avez alors 98 ans,  vous intégrez la Résidence du Chapitre ici dans votre ville native où votre frère cadet, Alexis marchant dans vos pas avait été ordonné prêtre également.

Ainsi vous pouvez vous consacrez à la prière et au recueillement n’omettant jamais de prononcer le bénédicité   suivant : Procurez le pain à ceux qui n’en ont pas et le vin à ceux qui l’aiment bien ».

Le jeune frère était présent

Je souhaiterais également souligner le fait relativement rarissime qu’il m’est offert de pouvoir remettre une distinction à un centenaire homme.

En effet, les centenaires sont de plus en plus nombreux dans tous les pays développés et constituent l’une des tranches d’âge connaissant la plus forte augmentation.

Le Japon et la France sont parmi les pays les plus remarquables à cet égard.

Mais force est de constater que les hommes et les femmes face à la longévité ne sont pas égaux !

Vous faites partie cher Monsieur HIESSLER des 2 652 hommes contre 17 800 femmes formant la totalité des Français ayant atteint ce bel âge de cent ans en 2014.

Dans les Vosges, en 2013 c’est 67 centenaires qui ont reçu le diplôme d’honneur du département 7 seulement était des hommes.

Vous avez eu le  privilège d’être le témoin d’un siècle où de grandes évolutions se sont opérées.

Que de chemin parcouru depuis 1914, votre mémoire est inestimable ! Votre parcours de total dévouement pour les autres, votre caractère altruiste, gai et agréable a fait de vous une personne pleine d’esprit, riche d’aventures humaines et forte en sagesse et exigence.

C’est pourquoi, je pense que votre parcours méritait d’être souligné.

En 2009, lors du vote du Schéma Handicap et Dépendance, tout au long des âges de la vie, l’Assemblée Départementale a décidé de créer un « diplôme de centenaire », pour honorer nos aînés et rappeler l’engagement du Conseil général à leurs côtés.

C’est donc, avec beaucoup de joie, d’honneur et de respect que je vous remets dès à présent ce diplôme, image d’Epinal spécifiquement crée à l’intention de nos aînés.

Joyeux anniversaire… »

ACCEDER A L’ÉDITION COMPLETE DU JOURNAL ÉPINAL INFOS

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *